L'amour est un piège dans cette ville maudite
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The heart wants what it wants (Poppy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Fleur fanée - Administratrice
avatar

Poppy J. Parson
▲ ▼ ▲ Love disease ▲ ▼ ▲


La recherche de l'amour : Il est en pré-lien, tu peux y jeter un oeil !
Lettres d'amour postées : 102

MessageSujet: The heart wants what it wants (Poppy)   Sam 17 Juin - 15:51

Poppy Jacqueline Parson



‹ Nom :  Parson, un nom commun, simple à retenir, et tout aussi facile à oublier. On ne se souvient jamais du nom d'un directeur de chaine télévisée, tout aussi bien qu'on ne retient que le pseudo d'une actrice. Ses parents étaient connus sans l'être, ce qui était d'autant plus remarquable.
‹ Prénom(s) : Poppy, qu'elle n'a jamais vraiment apprécié, et que certains ont pu rapprocher à "Puppet". Elle n'est pas un pantin, n'en a jamais été un. Jacqueline, prénom de sa mère, donné à l'enfant pour faire jaillir dans son nom complet, une valeur encore plus familiale, merveilleuse façade d'amour.
‹ Âge : Vingt six ans, l'âge, ça vient si facilement, les années passent sans qu'on ne s'en rende compte et on se retrouve là, face au miroir, à se dire que finalement, on a parcouru pas mal d'années. Elle est née à Miami, un 16 décembre.
‹ statut civil: Célibataire, elle est difficile à attraper, et encore plus à retenir. Amoureuse, elle a fuit la douleur pour retrouver la paix, mais non éternelle.
‹ Orientation sexuelle: Bisexuelle, avec une préférence évidente pour les muscles et la testostérone.
‹ nationalité: Américaine, elle se fond parfois difficilement dans la galanterie anglaise.
‹  Origines Des grands parents maternels anglais, une mère écossaise, ainsi qu'une liaison très éloignée avec le peuple français.
‹  Etudes suivies/Métier: Elle a choisi d'être celle qui organiserait les plans des évènements à ne pas rater. Organisatrice d'évènements, dans une ville malade de l'amour, ou les unions sont plus difficiles à atteindre que la scène de Beyoncé en plein concert.
‹  Symptôme: Une fièvre qui donne froid au corps, qui donne des maux de tête et la rendent patraque. Comment supporter ces douleurs en présence de quelqu'un que l'on aime ?
‹  Sacrifice: Couper les ponts avec sa soeur. C'est la personne qui compte le plus à ses yeux, la perdre serait l'une des pire choses.
‹  Avatar: Jennifer Lawrence.
‹  Groupe choisi : Fleur fanée.

L'amour & Northworth

‹  L'amour pour vous en 3 mots : Éprouvant. L'amour, c'est déjà difficile de le vivre comme ça, alors lorsqu'on nous met des bâtons dans les roues, c'est un vrai cauchemar. Enivrant. Quand c'est possible, c'est un sentiment qui transporte et c'est comme un échappatoire à la vie et tous les soucis qui l'accompagnent. Impossible. Parce qu'il faudrait vivre ailleurs pour pouvoir aimer. Pour Poppy, c'est juste impossible.
‹ Croyez vous en la légende des Baker ? Elle était sceptique, elle ne pouvait pourtant pas ne pas y croire. Poppy a vu sa mère souffrir pendant toute son enfance, et elle ne pouvait encore pas être certaine que c'était à cause d'une soit-disant légende. Par contre s'imaginer que ça vient d'une sorcière qui s'est vengée pour son mari, c'est pas vraiment ce qu'elle s'imagine, mais bon, il se passe quelque chose, elle ne peut le nier, surtout depuis qu'elle a senti les symptômes l'empoigner avec leur force destructrice.
‹ Pourquoi avez vous déposé vos bagages à Northworth ? Northworth, c'est sa vie, elle ne quittera pas cet endroit pour tomber amoureuse ailleurs. Sa famille y est, ses amis y sont, elle elle a un travail qu'elle n'aurait nulle part ailleurs, pas avec les mêmes contacts. Jamais elle ne déménagera pour une autre ville. Il faut dire que celui qu'elle aime est aussi une bonne cause de rester, et si tous les amoureux pensent la même chose, voilà l'explication au fait que la ville ne soit pas encore déserte à ce jour.

Caractère & Anecdotes

(001) Poppy et sa soeur sont nés à Miami, la ville des palmiers et des célébrités. Ses parents ont su se construire une image qui a finit par disparaitre à Northworth. Cette ville, pour elle, c'est juste la meilleure chose qui ait pu arriver. Elle voyait un peu plus ses parents, du moins, sa mère. (002) Son père s'est suicidé trois années après leur arrivée à Northworth. Le travail, la vie, elle n'a jamais pu réussir à vraiment comprendre ce qui avait mal tourné, mais elle gardera à tout jamais l'enregistrement qu'il a tourné pour   lui dire adieu. (003) Elle était déjà sociable, le genre d'enfant à s'entendre avec tout le monde, mais à dicter sa petite loi lorsque ça ne lui plaisait pas. Sa soeur était la même, peut-être pire. Elle se souvient encore aujourd'hui lorsqu'elles allaient au bord de l'eau. Poppy faisait des chateau de sable dont son ainé critiquait l'architecture. Toujours trop intelligente. (004) Dans sa jeunesse, Poppy n'était pas très attirée par les garçons, la première personne qu'elle embrassa fut une fille, et elle découvrit qu'elle avait plus gout aux hommes, même s'ils n'étaient pas parfaitement comme elle le souhaitait. (005) C'est à Londres qu'elle fit de courtes études pour apprendre la gestion, l'organisation, et tout ce qu'il fallait pour être capable de mener une entreprise d'organisation d'évènements. Une fois diplômée, elle rentra à Northworth. Pour ses premiers pas dans le métier, elle eut la chance d'avoir une mère au répertoire rempli de personnes très actives dans le milieu des festivités. Elle avait vingt trois ans. Sa première organisation fut à l'occasion d'une soirée anniversaire d'un écrivain de 72 ans.Un véritable succès, avec félicitations, demandes et  premiers contrats. Lorsqu'elle fut trop envahie par les demandes, elle décida de toucher à l'argent de l'héritage laissé par son père pour ouvrir sa propre entreprise d’évènementiel, afin de ne plus travailler seule et d'officialiser le tout. (006) Sa première et seule déception amoureuse lorsqu'elle était à Londres lui avait fait si mal qu'elle ne voulait plus s'y confronter, et Northworth était la bonne solution pour s'éloigner de ce genre de choses, et renoncer à tout sentiment amoureux. Elle se plongeait dans son travail et s'émerveillais du bonheur des autres en espérant qu'il ricoche un peu sur elle. Elle vivait par procuration, à travers la vie des autres. (007) Elle vit aujourd'hui avec sa soeur ainée dans la maison familiale. Madame Parson a décidé de reprendre son ancienne vie à Miami, emportant avec elle le voisin qui était devenu au fil du temps bien plus que ça malgré les symptômes de l'un et de l'autre. Un amour réciproque qui leur causait bien du mal depuis plusieurs années, mais qu'ils étaient prêts à poursuivre ailleurs, avec l'infime espoir que les difficultés ne cessent. (008) Poppy a récemment mit la main sur la lettre d'adieu que son père avait adressé à sa mère. Il s'excusait d'être tombé amoureux d'une autre, d'avoir voulu délaisser sa famille, et de faire ça à présent, mais il ne pouvait vivre comme avant, il n'avait pas la force de perdre celle qu'il aimait, son amante. Il disait que pour se faire pardonner, il leur léguait tout ses biens, et qu'il avait prit une assurance vie juste pour elle et sa soeur. Elle comprit alors pourquoi sa mère ne voulait pas toucher à un seul centime de cet argent. Une raison de plus de haïr l'amour qui lui avait prit son père. (009) Un mariage  contrecarre tous les plans qu'elle s'était imposés. Tous les points financiers étaient à régler avec le frère ainé. Apparemment, c'est lui qui payait ce mariage, tout du moins, la part la plus importante. Il s'occupait aussi de donner son avis à Poppy sur les dispositions de la salle, tout ce qui concernait l'apparence des pièces, et restait la plupart du temps avec elle. Jamais le frère d'une mariée ne s'était autant investi. Il l'invita de plus en plus souvent à déjeuner avec lui, et chaque instant qu'elle passait à ses côtés était fait de rires et de discussions attrayantes. Elle ne pouvait le nier, il avait plusieurs années de plus qu'elle, mais elle tombait sous son charme. (010) Amoureuse, elle commence à l'être, non complètement abandonnée cependant. Elle ne se laisse pas entrainer par des sentiments qui pourraient la briser.
(011) Elle a deux chiens. Elle adore les chats, et peut passer des heures à regarder l'aquarium qu'elle a dans son salon, peut-être la seule activité qu'elle réussisse à faire calmement. (012) Elle vient tout juste d'avoir son permis qu'elle a raté trois fois auparavant. (012) Au delà de l'organisation et de ce qui peut filer droit, elle a une passion pour la peinture. (013) En parlant passion, elle a fait de la danse toute sa vie, et malgré une blessure au genoux, elle n'a jamais cessé d'y consacrer ne serait ce qu'un peu de son temps.

Caractère :
+ Vivante. Elle est de tout ceux qui trouvent que la vie est belle, qu'elle l'est même dans les pires moments. Elle profite de la vie, de ce qu'elle lui donne, de ce qu'elle peut en obtenir. + Simple. C'est quelque chose qui se voit tant sur elle que dans sa façon d'être. Elle n'est pas maniérée, et la plus petite chose peut lui faire plaisir, bien plus que quelque chose de couteux ou trop compliqué. + Adroite. Se mettre les pieds dans le plat et marcher du pied droit dans une bouse, ce n'est pas le genre de choses qui lui arrive souvent. Elle ne fait pas tomber d'objet à chaque fois qu'elle se retourne, pourtant, elle n'est pas infaillible, et la maladresse peut la toucher quelques fois. + Audacieuse. Elle a fait en sorte de se construire et d'obtenir ce qu'elle voulait. Une entreprise, son propre domaine. + Indépendante. Elle aime décider des choses par elle-même, ne pas devoir attendre que ça tombe de quelqu'un d'autre. Elle veut être maitre de son destin et de sa vie, tout simplement. + Sentimentale. Combien de vieux objet a-t-elle gardé pour rien pendant si longtemps ! - Jalouse. Avec ses amis, avec sa famille, avec les personnes qui comptent. C'est là son plus gros défaut. La jalousie, au point d'en être possessive voire à la longue, méchante. Ce n'est pas volontaire, elle s'en veut après coup, mais la jalousie est ce défaut qui développe malheureusement trop son imagination. + Trop franche, surtout lorsqu'il ne le faudrait pas. Il y a ces moments, où il faudrait se taire. Elle n'hésite pas à parler. - Tenace. On ne lui sort pas une idée de la tête tant qu'elle ne l'a pas mise en pratique, mais elle sait que bon nombre de personnes sont comme elle. + Excentrique. C'est quelque chose qu'elle n'expliquera pas, mais souvent, on se dit "qu'elle est bizarre", alors qu'elle ne fait qu'être elle-même. - Ambiguë. Poppy, c'est dur de savoir de quel côté elle penche parfois. Elle le fait volontairement, c'est aussi quelque chose d'automatique chez elle. Elle pourra vous embrasser sur la bouche sans rien n'attendre de vous, ou vous taper dans le dos alors qu'elle préfèrerait vous embrasser.
Derrière le perso

‹ pseudo et/ou prénom :  Séverine ♥ ‹ Où avez vous trouvé le forum : dans une partie de ma tête ! ‹ Qu'en pensez-vous :  et vous qu'en pensez vous ?  ‹ Un dernier mot :  ♥♥♥
© crédit images: avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The heart wants what it wants (Poppy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» I AM A BLOOD HEART || Présentation de Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE DISEASE :: Gestion du personnage :: L'arrivée en ville :: Presentations validées-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© Love disease